RET

(Paroles : Ecce/ZeekRay, musique : NoSens)

[1er couplet]

Le succès l’Eglise l’ivresse
Sélectif j’ai opté pour tuer le Père, le curé le flair donc j’fais vite
Nettoyeur d’otites ré-eclipse tes restes
Moi j’ai pas d’heure d’puis tout p’tit, j’ai une équipe qui rêve

P’tite crapule j’kiffe être sur tes reins, sévère
A l’affût d’autre MCs aériens j’sais faire
Fraîche ton eau
Anxiogène est mon gîte
Même vulgaire si j’cogite, pas étonnant

J’fais d’la peinture sur toile filante
C’est moi l’pilote, c’est toi qui monte
Mets ta ceinture course rapide puis lente
J’crois qu’j’ai des doigts d’fée j’lance
Vite ma p’tite flotte fascinante
Avant qu’j’file entre les doigts silence

C’est quoi l’bilan ? Dépôt d’pilon, crack financier
J’suis l’roi donc j’suis pas l’client j’braque le créancier
Coupe;la langue aux Quantiens qui ont l’sourire en dents d’science et
Rapper c’est ramasser l’javelot des grecs anciens puis r’lancer

Pourquoi courir après l’argent quand l’or est al
Parce que j’vaux bien toutes ces horreurs boréales
Faites moi d’l’espace que j’rentre corps et âme
J’rentre dans les temps au volant d’un Dolorean

Mais sans oublier de ramener ZeekRay
Au cas où on nous malmène discret
On t’la met à oil-Pé-digré
On t’fait r’nertour en noir et blanc sans t’dénigrer
Et on reste indemne

Le pote d’Hockyn est cuirassé
Trop lourd la force de Coriolis, j’n’ai qu’à bien viser puis m’lâcher
J’lévite presque j’casse le pied d’une phase
Classé Y jusqu’à c’qu’on r’passe terminer l’taf

Pour l’troisième cycle, et j’t’ai r’perdu
Ainsi d’suite, bref si Lunatic, l’autre attaque
C’est 100 demi-mesures – 10, j’ai la plume d’un geek
Un diplôme intact, j’suis à part mesure l’impact de mon flowlymplique

J’suis sûr d’ma tactique j’kick un triptyque sadique critique cynique radical
Ecriture clinique pratiquement impraticable
Mais comment faire ludique ?
J’vois l’univers à travers un verre unique

Mal reçu ici, il n’y a plus d’autres issues va falloir qu’on fusionne
Nos milles qualités jusqu’au cratère final,
Extinction prévue, la lutte est interminable

[2ème couplet]

Depuis qu’c’est l’énigme qui règne
C’est plus Clair plus Precis et net
L’éclair de génie qui m’guette me défie
La redac’ pleure vomit Ré-eclipses tes restes
Des tracteurs sans permis copient et révisent mes textes
(Wech)
Action réaction Test Reflexe
C’est pas l’son mai la l’sson qui t’Laisse Perplexe
Flèche dans l’dos, rapacité oblige
La Fatalité m’corrige, c’est pas étonnant

Je Paranoies sur la traîtrise des tes khey
J’ai mes Hommes de maîtrise et mes frères les Hafrits
Au bout d’moi même déjà cané comme Ecce,
Au fond de la chatte sans jamais la lécher

Ça explose dans ma tête, Pas d’études, je persiste
Expose moi ta thèse (que) j’la réfute, je résiste
J’ai moins de flics aux cul frère ou presque
Je les fais cocus et les baise en série

J’ai moins de fric Aucune dettes ou presque
Mais les Faux-cul et le pez que j’mérite
J’les Fix et ils se désistent direct
1 de duper sur 10 d’office
Theistes et Sceptiques s’taisent puis m’récitent

Balle au prisonnier, Gamelle
Épervier nègre royal mais pas d’sommet si j’bat d’l’ailes
Pas plus Agé que mon ombre quand bien meme
J’ai caché mes cotés sombres mais Saindem

C’est le royaume des gosses égares, la cour des miracles
Ou Peter crochète la fée finit pirate et taré

Au péril de ma vie j’évite mes rêves
Leur inflige plein d’sévices au glaives jusqu’à ce qu’ils vieillissent et crèvent
comme L’éthique

Et si j’m’effrite marlich j’me roule j’me pète
C’est la street Hendek mon Equipe t’Séquestre (94)
Nique les dek vive l’Afrique les tieks
Les p’tits métisses et métèques de ma tess
Se dérèglent sous cesspipe

Sur tous les plavons L’écliptique le Zodiaque
Le triptyque est Opaque
Gratte comme des Roms du son sous les ongles Sans commentaire
J’rappe au téléphone Mes ondes avant qu’on m’enterre